Broderie Hardanger, tuto n°4: La coupe des jours

La broderie Hardanger est une broderie dite à fils « coupés ». Donc comme son nom l’indique, il faut couper… Ce sont d’ailleurs les jours qui font toute la beauté de cette technique.

Schéma que vous retrouverez dans mes grilles.

1. Couper les fils

C’est l’étape qui fait un peu peur au début. Je vous ai fait un petit dessin pour vous montrer où couper. Là où il y a des traits rouges…on coupe… et là où il n’y en a pas… on ne fait rien.

On coupe à chaque fois une série de 4 fils pour faire un jour (ce qui correspond à un pavé) et on laisse 4 fils pour faire une barrette. Pour avoir une coupe bien nette on se place de façon à avoir les pavés sur l’extérieur (pavé à droite) des ciseaux.  On coupe 1 ou 2 fil à la fois, pas plus, seul la pointe des ciseaux coupe le fil.


A noter: Quand on coupe des fils les points lancés sont toujours perpendiculaires aux ciseaux (JAMAIS parallèle) et on coupe toujours le long d’un pavé

2. Enlever les fils

Une fois que l’on a fini de couper, on tire les fils pour dégager les jours.

Enlever tous les fils dont les extrémités ont été coupées. On peut s’aider d’une petite pince (genre pince à épiler très fine) . Ce n’est pas obligatoire, mais c’est plus facile.

Pour les longues lignes de jours (afin d’éviter de tirer de longs bouts de fils) on enlève les fils par morceaux. On entre et on sort la lame par les ouvertures que l’on a fait précédemment et on coupe.

On renouvelle l’opération plusieurs fois si la ligne de jours est longue. On enlève ensuite les fils morceaux par morceaux.

A noter: une bonne paire de ciseaux fine et pointue est l’outil indispensable en broderie hardanger.

3. Principales erreurs.

Vous avez coupé un fil de trop. Tant pis, pas de drame. Si il n’est coupé que d’un côté, on le laisse en place et on fera la barrette avec. Si il ne tient plus ou qu’on l’a tiré avec les autres et bien on fera une barrette sur 3 fils, ou même 2, et ça ne sera pas vraiment visible sauf si vous sortez la loupe.

Vous avez coupé le long d’un pavé où il ne fallait pas couper. Certaines mettent un peu de colle anti-effilochage pour éviter que ça bouge. Si votre broderie doit avoir un fond (comme pour les coussins…) je vous conseille de ne rien faire et au moment du montage vous placez sur l’envers de votre « erreur » un peu d’ourlet thermocollant pour fermer la fausse coupe qui sera collé avec le tissu du fond et là aucun risque que ça bouge. Ca devient invisible.

Bon, ne vous inquiétez pas, tout va bien se passer, on respire, on se concentre… et on coupe.

Stéfany B

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments

Coucou, super tes tutos !!! Je me souviens de mes « élèves » quand on faisait du hardanger …. certaines avaient tellement peur que c’est moi qui devais couper pour elles !! Je suis familière de la technique mais apprends certains termes grâce à toi, c’est super ! Bisous et merci.